L’OXYMORE

B42-155
parution mai 2021
langue français
designer Fanette Mellier
format 115 x 180mm
pages 128 p.
ISBN 9782490077557
thèmes design graphique

Ce livre a été écrit et mis en pages dans le cadre de l’exposition «Feuilles volantes» avec le soutien du Signe, centre national du graphisme à Chaumont.

Disponible en précommande. En librairie à partir du 6 mai.

L’Oxymore est le dernier volume des Livres bizarres, une série de publications initiée par Fanette Mellier dans le cadre d’une résidence au Centre national du graphisme de Chaumont entamée en 2008. Tant par sa forme que sur le fond, ce livre bouscule et interroge la notion de polar.

Pas une goutte de sang ne coule dans ces pages, pas un gramme de drogue ne circule ; pas même un petit viol sur le pouce. L’enquêteur, le commissaire, l’agent de police, le dealer, les femmes sulfureuses ou violentées, tout le monde a disparu. Et le but de ce livre n’est certainement pas de les retrouver. Peut-on écrire un polar sans enquête ? Ou plutôt – puisqu’en littérature tout est possible si l’on manque suffisamment de révérence pour les règles –
comment ? Dans quelle mesure et par quelles feintes désigner comme polar un livre qui nous refuse non seulement l’élucidation, mais jusqu’à l’intrigue elle-même ?

L’Oxymore est un roman bizarre, un mouvement perpétuel, une boucle a priori scellée, un autre voyage vain de l’ombre qui aveugle à la lumière qui éblouit, en passant par toutes les teintes de la zone grise.

Voir aussi