GÉOESTHÉTIQUE

B42-49
parution mars 2014
langue français
designer deValence
format 150 x 220mm
pages 176 p.
ISBN 9782917855485
thèmes art

Sous la direction de Kantuta Quirós et Aliocha Imhoff.
Cet ouvrage est publié en coédition avec le Parc Saint-Léger, L’ESACM, Le peuple qui manque et l’ENSA Dijon.

À la croisée de courants théoriques tels que la géographie critique et postmoderne, les pensées postcoloniales et décoloniales, Géoesthétique revient sur le tournant spatial de l’art, et s’intéresse à la figure de l’artiste en géographe, en enquêteur investissant les champs disciplinaires de la géographie et de la cartographie comme terrains d’investigation épistémologique. L’ouvrage mobilise une analyse « géocritique » étudiant les représentations de l’espace dans les œuvres elles-mêmes, ainsi que celle, indissociable, d’une spatialisation de l’histoire de l’art et du langage curatorial, des contextes spatiaux dans lesquels les œuvres sont produites, circulent et sont valorisées (histoire horizontale de l’art, géohistoire de l’art, pensées de la mondialisation et du décentrement).
Constitué de contributions originales et de traductions de textes importants produits ces vingt dernières années, Géoesthétique se veut un livre manifeste, rassemblant écrits de géographes, de théoriciens et d’historiens de l’art, d’artistes et commissaires d’exposition.

Voir aussi